Guerre et Paix : comprendre le Hacking et l’activisme politique

2017-10-03T19:18:22+00:00 14 juin 2017|Catégories : Blog|Mots-clés : , , |0 commentaire
--Guerre et Paix : comprendre le Hacking et l’activisme politique

Chez InnoCherche, nous répétons le message suivant : pour qu’une offre d’un réseau fonctionne, il faut que la Valeur ajoutée offerte soit supérieure à ma peur de Big Brother.

Comme vous, j’utilise tous les jours les Google, Ebay, Uber,….Toutes ces applications me libèrent du temps. En qualité de consommateur, je me crois libre…mais en même temps, je suis très dépendant.

Soyez les bienvenus dans la matrice….

En fait, toutes ces sociétés fonctionnent sur un mode que l’on pourrait comparer au modèle féodal dans lequel nous sommes des serfs rattachés à une terre, enchainés par nos habitudes et nos données.

Du haut de la tour du château, vous êtes contrôlés : TOUS vos allées et venues sont collectés pour constituer un gigantesque stock de profils. Ces derniers ont une valeur importante dans un cadre publicitaire sous la forme d’une location ou d’une revente.

Depuis le 11 septembre 2001 et avec le développement des réseaux sociaux en 2007, elle est devenue politique. Rappelons-nous le discours du président Obama après les révélations sur la NSA  « soit le chaos, le marathon de Boston, … soit les grandes oreilles, la NSA ».

Comme tous les serfs, vous pensez ne pas avoir le choix et ne pas pouvoir vous évader. Heureusement un monde parallèle existe. Suivons ensemble le lapin blanc…. Suivons ensemble Néo et Alice……Passons de l’autre côté du miroir

Soyez les bienvenus en dehors de la matrice…

« hacker » veut dire «  utiliser une chose d’une façon non prévue par son auteur ou son vendeur ! ».

Le hacker classique propose de trouver de nouveaux usages : il va transformer votre site web WordPress en espace de stockage de documents ou en plateforme d’attaque d’autres sites…

Le hacktivisme propose de dynamiter le système officiel non seulement sur le plan technologique (hacking) mais également sur le plan politique.

Comme le dit un proverbe africain : un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse.

Afin de vous donner une idée de la dynamique de cet écosystème, nous allons repérer les tendances importantes sur une timeline réelle en les classant dans ces deux catégories :

  •   la forêt pousse : création de la licence open source, de linux et d’un outil libre de cryptage ;
  •   un arbre tombe : hybridation de l’activisme politique altermondialiste et du hacktivisme ;
  •   la forêt pousse : création de framasoft, de wikipedia, de wordpress, la licence creative commons, les anonymous montent en puissance ;
  •   l’arbre tombe : hybridation de l’activisme politique révolutionnaire et du hacktivisme, des dictateurs sont chassés, des manifestations anti-système s’organisent dans des pays développés, Edward Snwoden révèle l’existence de PRISM.

Afin de vous donner une idée de la structure de cet écosystème, j’ai divisé le hacktivisme en deux grandes familles :

  •   la famille Mauvais garçon
  •   la famille Gendre parfait

Les mauvais garçons nous ont apportés et nous apportent :

  •   la libéralisation du cryptage
  •   un contre-pouvoir politique supplémentaire
  •   l’open data et la liberté d’expression (Wikileaks étant la version la plus poussée)
  •   la monnaie alternative (Bitcoins étant la première application)
  •   de nouvelles méthodes de management (cf les collectifs libérés)

Par ailleurs, les efforts des « Gendres parfaits » nous ont apportés et nous apportent :

  •   de nouvelles méthodes de management du savoir (cf Wikipédia, github, moodle)
  •   de nouvelles manières de produire (cf les fablabs et github)
  •   de nouvelles manières de commercialiser (cf les licences open source)

Nous l’avons compris : il y a de nombreux allers et retours entre ces groupes. Ils s’hybrident l’un et l’autre. Linus TORVALD et Julian ASSANGE en sont des exemples flagrants.

Surtout, n’oubliez pas : lorsque vous organisez un hackaton dans votre entreprise, ne tomber pas dans le biais de n’inviter que des « gendres parfaits ».

Les mauvais garçons vont peut-être vous permettre de mettre sous tension ces derniers et vos collaborateurs.

C’est le dilemme de la maitresse de maison qui veut avoir de l’ambiance … mais pas trop !

Innocherche peut vous aider à vous faire quitter les rails sans prendre le mur !

Thomas Hervouet, Ambassadeur InnoCherche,
Responsable des Think Tank Cybersécurité et Compétences du Futur

Voir la vidéo

 

2017-10-03T19:18:22+00:00 14 juin 2017|Catégories : Blog|Mots-clés : , , |0 commentaire

Laisser un commentaire :

Share This

RESTER EN CONTACT !

Abonnez-vous pour recevoir mensuellement les derniers articles Innocherche par Newsletter